Comment créer un syndic bénévole ?

Un grand nombre de condominiums confient actuellement la gestion de leurs bâtiments à un syndicat bénévole. Vous renoncez donc aux services d’un fiduciaire professionnel. Cette solution permet à ces condominiums de récolter d’innombrables avantages. Cependant, afin de profiter de ces avantages, un certain nombre de critères doivent être pris en compte.

Qu’est-ce qu’un syndicat de copropriété volontaire ?

Selon la loi de 1975, les bâtiments sont soumis au statut de copropriété. Ce dernier doit être géré par un syndic de copropriété. Pour gérer votre immeuble, vous avez donc le choix entre un fiduciaire non professionnel et le fiduciaire professionnel. Si le condominium a choisi un fiduciaire professionnel, il confie la gestion de l’immeuble à une agence extérieure.

A voir aussi : Qu'est-ce que le privilège du vendeur ?

Le fiduciaire non professionnel est également connu sous le nom de « fiduciaire volontaire » ou fiduciaire coopératif. Il peut s’agir d’un copropriétaire ou d’un groupe de copropriétaires qui ont été élus fiduciaires. Il n’a pas de carte de visite ni de garantie financière. Le choix de cette solution permet donc de réduire le coût de la copropriété. Avec ce modèle, le coût sera beaucoup plus faible. C’est également la meilleure solution pour tirer parti de la transparence et de la sociabilité au sein de la communauté.

Les devoirs d’un fiduciaire volontaire

Les obligations d’un fiduciaire volontaire sont nombreuses. Il promet les mêmes tâches qu’un fiduciaire professionnel. Il a même des obligations professionnelles. Son travail consiste à assurer la bonne gestion du bâtiment. Il est également tenu de veiller à ce que la propriété soit correctement entretenue. Si nécessaire, le syndic volontaire de la copropriété peut convoquer des travaux urgents, pour préserver le bâtiment. Vous pouvez également compter sur le fiduciaire volontaire pour gérer la copropriété du bâtiment non seulement financièrement, mais aussi administrativement, comme :

A découvrir également : Comment faire pour diviser un immeuble ?

  • Suivi d’un contrat avec des fournisseurs de services
  • Conformité à la réglementation de la copropriété
  • Tenue de l’assemblée générale annuelle
  • Envoi d’appels de fonds trimestriels
  • Tenir

  • la comptabilité
  • de

Qui peut devenir fiduciaire volontaire ?

Si le condo veut profiter des avantages d’un fiduciaire volontaire, il doit trouver la bonne personne. Mais qui peut être nommé mandataire volontaire ? Gardez donc à l’esprit que tous les membres de la copropriété peuvent devenir fiduciaires non professionnels. Cependant, lors du choix, il est important de prendre en compte certains critères. Parmi eux se trouve le qualité du copropriétaire. Ce dernier doit être inclus et le temps consacré à la bonne gestion du bâtiment. Le fiduciaire doit également avoir un maximum de connaissances en matière de copropriété. Il en aura besoin lorsqu’il sera présent aux assemblées générales et au conseil syndical.

Un fiduciaire volontaire doit également suivre une formation pour se familiariser avec les appels d’offres et la comptabilité. En ce qui concerne sa rémunération, elle doit rester à côté de ses principaux revenus. Il est également important de préciser que la rémunération du fiduciaire volontaire est soumise à l’impôt sur le revenu.

vous pourriez aussi aimer