Comment choisir son radiateur électrique ?

Si vous voulez installer un radiateur électrique chez vous, vous aurez l’embarras du choix car vous pouvez en trouver de nombreuses variétés sur le marché.

Les uns peuvent être plus profitables que les autres. Leur performance va aussi dépendre des caractéristiques de la pièce à chauffer.

A lire en complément : Quel document obligatoire pour vendre une maison ?

Vous devez donc associer le confort ressenti sur chacun d’eux avec leur consommation d’énergie. Leur système de régulation ne doit pas non plus être négligé.

Connaître les spécificités des différents types de radiateurs électriques

A voir aussi : Quel salaire en reconversion ?

Pour pouvoir choisir entre les différents types de radiateurs électriques, il est nécessaire de d’abord comprendre leur fonctionnement. Il existe 5 types de radiateurs électriques.

–        Les convecteurs électriques

Le convecteur électrique se présente sous forme de boite en tôle peinte qui renferme une résistance électrique. En entrant par le bas, l’air froid va se réchauffer au contact de la résistance.

Il va ressortir par le haut de manière irrégulière. Ce qui va créer des zones chaudes et froides dans la pièce. Son prix est en moyenne autour de 100 euros.

–        Les panneaux rayonnants

Comme son nom l’indique, les panneaux rayonnants produisent de la chaleur qui sera diffusée par rayonnement. Il s’agit de la version améliorée du convecteur électrique par l’intermédiaire d’une façade trouée.

Mais, le confort thermique généré par cet appareil n’est pas assez convaincant. Ce modèle coûte entre 100 à 900 euros.

–        Les radiateurs à accumulation

Pendant la nuit, les radiateurs à accumulation vont emmagasiner la chaleur. Ceci est l’équivalent des heures creuses des fournisseurs d’électricité. La chaleur pourra alors être utilisée en temps voulu.

Leur inconvénient c’est que les appareils de forte puissance à partir de 1,5 kW peuvent être à la fois encombrants, lourds et inesthétiques. De plus, la relance du système doit être effectuée manuellement. Cet appareil est à un prix compris entre 700 et 1 500 euros.

–        Les radiateurs électriques à inertie

Le modèle à inertie est le radiateur électrique économique qui offre le plus de confort thermique. Le chauffage n’est pas seulement continu mais la chaleur est également douce. Deux options s’offrent à vous. Soit vous optez pour un radiateur à inertie sèche ou à inertie fluide.

Le modèle à inertie sèche se sert d’un matériau accumulateur de chaleur comme la brique réfractaire, la pierre volcanique, la céramique ou la fonte d’aluminium.

Pour le radiateur à inertie fluide, la résistance est immergée dans de l’huile minérale. Lorsque ce fluide caloporteur est mis sous tension, elle va se chauffer. La chaleur va être transmise dans tout le radiateur. Le prix des radiateurs à inertie oscille entre 400 et 1 000 euros.

Choisir un radiateur électrique en fonction de sa puissance

Pour qu’une pièce soit chauffée correctement, le radiateur doit avoir une certaine puissance. Pour le déterminer, vous devez prendre en compte votre zone géographique ainsi que l’altitude de votre habitation. Vous devez également considérer le niveau d’isolation de votre maison et le nombre d’ouvertures qui donne sur l’extérieur.

Si on ne considère que l’isolation, la puissance sera de 100 W/m² pour une maison construite dans les normes de la réglementation thermique. Une maison correctement isolée requiert un radiateur de puissance 70 W/m² alors que la puissance doit être de 60 W/m² pour un bâtiment basse consommation.

Choisir le système de régulation de votre radiateur électrique

Intégrer un système de régulation à votre radiateur électrique vous permet de réaliser des économies en énergie. Choisissez donc parmi les technologies ci-dessous en fonction de votre besoin et de l’appareil de chauffage que vous avez choisi.

Si vous avez encore un convecteur électrique chez vous, il doit être accompagné d’un thermostat mécanique. Mais ce système est peu recommandable. Il est mieux d’opter pour un thermostat électronique ou numérique qui offre une économie d’énergie jusqu’à 30% surtout s’il accompagne un radiateur à inertie.

En utilisant la programmation de chauffage, le mode éco va être automatiquement enclenché pendant les périodes d’inoccupation ou pendant la nuit. La température va alors se baisser légèrement tout comme la consommation. Elle sera limitée à 0,5 W.

La présence d’un détecteur d’ouvertures de fenêtres va également favoriser les économies en énergie. Dès que la température dans la pièce chute brutalement, le radiateur va immédiatement arrêter de fonctionner.

Il y a aussi le détecteur de présence qui peut détecter l’absence de mouvement dans la pièce. Dans ce cas, il va mettre le radiateur en mode éco. Dès que l’appareil enregistre des mouvements, il va remettre à chauffer la pièce. La vitesse de cette action va dépendre de la performance et de la qualité de votre radiateur.

Il existe même des radiateurs qui se réfèrent à vos habitudes de branchement pour se programmer eux-mêmes. Ceux-ci se nomment radiateurs intelligents.

vous pourriez aussi aimer