Les bonnes pratiques pour bien choisir son professionnel de l’immobilier

Vendre un bien immobilier est l’une des opérations les plus délicates qui soit. Il y a des dizaines d’éléments à prendre en considération. Aussi, il faut souvent savoir les gérer peu importe le peu de temps, les nombreux engagements et le stress. C’est pourquoi il est conseillé de s’appuyer sur un professionnel du secteur de l’immobilier. Comment bien le choisir ?

Bien choisir dès le début

Vous pouvez toujours ajuster le tir, mais il est important d’essayer de choisir la bonne personne sur qui compter. Optez pour un agent immobilier qui se révèle être un professionnel sérieux dès le premier instant.

A lire également : Pourquoi Unibail n'est pas éligible au PEA ?

Dès la première réponse à votre demande d’informations, vous pouvez comprendre beaucoup de choses. Lorsqu’il vous rappelle dès le premier appel téléphonique vous pourrez comprendre s’il est la bonne personne sur qui compter.

Choisir un agent immobilier agréé

Il est important de vérifier que l’agent immobilier est bien agréé. Un vrai professionnel ne trouve aucun mal à ce que vous lui demandiez des informations sur le fond. Il vous montrera certainement son permis et produira la documentation pour que vous soyez en mesure de le vérifier.

A découvrir également : Comment se paye les charges de Co-propriété ?

Considérez que ceux qui exercent l’activité illégalement ne peuvent pas vous fournir la garantie d’assurance professionnelle. Cette dernière est obligatoire pour l’exercice de la profession.

Cela peut sembler évident, bien que cela ne le soit pas en réalité. Il y a beaucoup de squatters qui se présentent en disant qu’ils sont des agents immobiliers. Malheureusement en fait, ils n’ont pas l’autorisation de le faire. C’est aussi quelque chose à considérer attentivement, car, rétrospectivement, vous pourriez regretter de ne pas l’avoir fait plus tôt.

Poser des questions précises

Posez des questions précises. Par exemple, demandez de vous montrer le plan opérationnel. Demandez à l’agent comment il compte procéder pour la vente ou l’achat de l’immobilier.

Combien de propriétés a-t-il déjà vendues au cours des derniers mois ? En combien de temps cela s’est-il fait ? Quelle différence de prix par rapport à la valeur initiale ? Montrez à l’avance une ébauche de la mission et demandez des éclaircissements s’il y a une clause non clarifiée.

Demander une évaluation écrite

Ne vous contentez pas d’une évaluation « à vue », demandez une analyse comparative des biens concurrents. Ainsi, vous aurez une représentation du marché de référence. Vous pouvez aussi identifier immédiatement la bonne demande pour attirer les acquéreurs potentiels plutôt que de les faire fuir.

Pour cela, notez que vous devez vendre le bien dans un délai raisonnable. Il est aussi essentiel de positionner d’emblée votre bien dans une fourchette de prix raisonnable. Cela se fait comparativement aux prix du marché immobilier de la zone de référence.

Chercher à obtenir des références

Demandez des références vérifiables. Il n’y a rien de mal à le faire et un professionnel se fera un plaisir de vous répondre. En outre, il doit vous fournir les coordonnées des personnes qui l’ont embauché avant vous. Ainsi, vous pouvez vérifier par vous-même comment il s’est comporté avec d’autres clients.

Vérifiez également les références négatives. Regardez s’il réagit et comment il réagit aux personnes qui n’apprécient pas son travail. Comment se comporte-t-il lorsque son travail est critiqué ? C’est dans les moments difficiles qu’on voit clairement de quoi on est fait.

vous pourriez aussi aimer